Postulats ou présupposées de la PNL

Quand un “PNL-liste” parle des présupposés de la PNL, il se réfère aux “croyances” que GRINDER ET BANDLER (fondateurs de la PNL) préconisent d’adopter dans toute approche relationnelle. Ces croyances qui, comme toutes les croyances, ne peuvent faire l’objet d’aucune « preuve », servent à structurer a priori et de manière transversale les connaissances, les procédures et les attitudes élaborées par la PNL (Monique Esser : la PNL en perspectives).